Ce moine va-t-il atteindre 100m de profondeur en un seul souffle?


La question est valide. Il n'est plus tout jeune, son style de vie n'est pas directement celui d'un sain et il a traversé beaucoup de batailles pour en être arrivé où il est aujourd'hui, que l'on parle de ses aptitudes en apnée ou du déroulement de sa vie et carrière monastique. Il a obtenu de très bons résultats en compétition qu'il n'a pas manqué de confirmer (voir palmarès plus bas) mais combien de temps son incursion dans le monde de la plongée en apnée en tant qu'athlete va-t-elle durer et surtout... sera-t-il capable de plonger à 100 mètres de profondeur en un seul souffle?

14 records nationaux suisses dont un dernier à 90 mètres


Après ces nouveaux records, le moine semble vouloir persévérer et regarde désormais ces 100m comme s'il s'agissait d'une idée fixe. Se serait-il fabriqué une obsession de la profondeur? ..un bonno comme on dit dans le jargon zen? Ou serait-il secrètement en train de vouloir fuir les phénomènes de la surface?


Loin de là, nous sommes sans conteste en face d'un homme de mission qui souhaite transmettre une vision nouvelle de la spiritualité, du lâcher prise et du dépassement de soi. Un moine qui sait faire des sacrifices et assumer les enjeux personnels que ses ambitions pressent sur lui.


Une vivacité extrême et un lâcher prise quasi absolu...


L'attrait du profond est enivrant. En même temps cela demande une vivacité d'esprit extrême et un abandon quasi absolu; en échange, cela rend une vague forme de souvenir entre le conscient et l'inconscient, teinté de réactions maîtrisées, de rêves évanescents et éventuellement de bien être.


Le mélange d'air embarqué dans les poumons et le sang change avec la profondeur et nombreux sont les apnéistes qui décrivent des expériences au limites du psychotrope une fois plongés dans les abysses.


C'est effectivement déroutant, mais aussi dangereux. Tout doit être juste, exact.


S'envoyer par le fond serait une manière de s'envoyer en l'air?

Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas - Hermès Trismégiste.


Remonter à la surface sain et sauf...


Une fois au fond, une fois avoir atteint l'objectif et récupéré l’étiquette qui pourra valider la plongée, l’apnéiste doit encore tourner et remonter à la surface. Là, c'est une toute autre histoire.


Une fois qu'on a acquis de solides bases de pratique de l’apnée, la compensation des espaces aériens n'est plus véritablement le critère limitant de la profondeur à laquelle on peut plonger. Remonter sain et sauf d'une telle profondeur devient alors le véritable défi. Dans le cas d'une plongée a 100m, cela représente plus de 80m de palmage intensif contre la gravité et le frottement de l'eau et ce après une longue descente qui aura déjà duré plus d'une minute trente.


La technique doit être maîtrisée, tout comme le souffle, le lâcher prise et même, quelque part, la foi. Rien ne doit s'emballer et le plongeur doit realiser l'effort juste. Le souffle brûle dans des poumons totalement aplatis, les jambes deviennent de plus en plus lourdes et insensibles avec l'effort, le mental doit rester silencieux et déterminé sur une seule chose, continuer de palmer.


A la surface, il faut respirer respirer respirer, vite, bien, de manière à immédiatement réanimer ce souffle qui a presque disparu pour aussitôt signifier aux juges et plongeurs de sécurité que tout va bien.


L'option risquée qui consiste a pousser ses limites est à écarter, les enjeux d'une vie telle que celle de ce moine, mari et papa, c'est ce que je me dis, sont trop importants.


Et pourtant ces 100m font partie de ces enjeux.


Paradoxe.


Du boulot de moine, encore une fois...

Des nerfs et du bâton pour le moine...


Il va donc falloir faire trimer un peu le maître Kosho et le rendre opérationnel s'il souhaite vraiment atteindre cet objectif mythique de la plongée en apnée et refaire surface indemne. Nul doute de sa sagesse et du fait qu'il saura adapter ses prochaines performances a son état de vitalité et d’entraînement au moment crucial, bien entendu... mais quand même, ça va nécessiter un entraînement sérieux.



L'entraînement commence par de précieux préparatifs.

Tout d'abord refabriquer le corps qui fonctionne au mieux pour ce genre d'exercice, mettre en place la logistique financière et obtenir des soutiens, s'adonner au pré entraînement au sec, en piscine et en profondeur, pour finalement se livrer a une ligne droite d’entraînements de pure profondeur qui vont alors s'intensifier de jour en jour jusqu’à la tentative de performance.


Retrouver le niveau des 90m et entamer la recouverte de ces 10 derniers mètres dont je ne connais rien, c'est le véritable défi de la partie entraînement.


La futilité est le joyau précieux du dépassement de soi; le bien être et la paix intérieure notre nature véritable.


Il n'y a que peu d'arguments pour justifier une telle aventure qui même si elle est monastique, reste un aventure humaine. L'aventure et la découverte spirituelle, la richesse d'un partage ou de certains enseignements ne se passent pas qu'entre les murs d'un temple clos.


La vie et notre environnement est empli d'accomplissements hors du commun qui engagent et encouragent chacune et chacun à traverser les obstacles et à montrer un exemple inspirant, novateur, détonnant.


Ce moine n'est pas étranger aux soucis et enjeux de ce monde et pense que le repli sur soi et le déni ne sont pas les justes catalyseurs de la pratique du bien.


Vous êtes avec moi?

La véritable question que je souhaite vous poser alors, chers lecteurs puisque vous êtes là, c'est de savoir si vous êtes avec moi? Vous sentez-vous la fibre d'un coach, d'un mécène, d'un sponsor ou même juste d'un soutien simple et amical, compassioné, résolu ?


J'ai besoin de vous, c'est une évidence. Je souhaite vraiment avoir l'opportunité d'harmoniser et de lier ma pratique aux vôtres et qu'ensemble nous puissions accomplir ce challenge.

Avec l'Association Taiji La Côte


Je vais plus que juste tenter l'aventure, je m'y prépare activement au moment où vous lisez ces lignes. Bien entendu j'ai peur, bien entendu j'ai beaucoup de retenue et bien entendu que rien ne peut prédire mon état d'esprit lorsque je retrouverai mes profondeurs maximum de l'an dernier. Donc oui c'est un défi, un pari, un challenge et pour lequel j'espère recevoir votre aide.


Mon entraînement actuel (fevrier 2022)


A l'heure actuelle, mon apnée statique me permet de retenir mon souffle près de 6min et ma condition physique est bonne. Ayant amorcé un régime pour faciliter ma flexibilité et explosivité de mes efforts, je suis content d'avoir retrouvé un poids plus idéal et de mener mon training cardio avec beaucoup d’énergie.


Mes activités d'enseignant de l'apnée me permette de garder un entraînement faste mais efficace d'ici à ce que les choses sérieuses commencent ...déjà à la fin du mois de mars.


La première compétition à laquelle je participerai aura lieu mi mai, à Sharm el Sheikh où je suis établi depuis deux ans maintenant.


La recherche de fonds


Si bien entendu je me dois d'assumer seul une somme incalculable de paramètres, j'ai besoin d'aide pour pallier aux frais nombreux qu'engendrent la réalisation de ce défi. Les entraînements ne sont pas gratuits bien entendu et il en va de même pour l’équipement, les déplacements, les visites médicales et les apports spécifiques en nutrition sportive par exemple.


Dans l'optique de réunir les sommes nécessaires, j'ai produit ce document qui explique rapidement le projet, retrace mon palmarès et expose ma motivation par rapport a l’établissement d'un partenariat. Une seconde page propose les contreparties possibles en échange de votre soutien. Vous pouvez le télécharger ci dessous.


Vous êtes un particulier motivé par soutenir cette aventure, une entreprise en quête d'une visibilité nouvelle ou une organisation qui souhaite diffuser un message d'une plus grande profondeur? Prenez le temps s'il vous plaît de consulter ce document et n’hésitez en aucun cas à me contacter pour en discuter et trouver une voie commune qui nous siéra au mieux.

TELECHARGER LE PDF ICI

KLV-saison2022
.pdf
Download PDF • 1.80MB

Chaque soutien compte beaucoup pour moi et je serai enchanté et très honoré de recevoir le vôtre. Si vous souhaitez faire une contribution plus modeste vous pouvez faire un don paypal et financer ainsi un de mes entraînements de profondeur en suivant ce lien.

https://www.paypal.com/paypalme/zemonk


Vous pouvez facilement et je vous y invite vivement, partager le présent lien sur vos réseaux sociaux, imprimer le document de 2 pages sur ce défi et le poser avec conviction sur le bureau de votre patron ou du directeur marketing en lâchant un "il faut soutenir ce moine!', mais aussi et tout simplement laisser un "j'aime" et commenter ce lien avec un encouragement sympa et positif.

Contactez-moi sans attendre...


Je vous remercie beaucoup pour avoir lu jusqu'ici, surtout n’hésitez pas à me contacter si vous résonnez avec ce défi imposant.


Dans le cas où à ce niveau de la lecture vous vous demandez encore qui est ce moine dont il est question, je vous invite à consulter les liens ci-dessous...


Bio

https://www.deepzen.net/kosho-loic-vuillemin


Palmares

https://www.deepzen.net/loic-kosho-vuillemin-palmares


Revue du Presse

https://www.deepzen.net/press-releases


Contact

https://www.deepzen.net/contact-deepzen-kosho

Merci encore

Dans l'espoir de trouver prochainement votre message dans ma boite mail

Ayez la foi et gardez-la au plus profond

Kosho Loic Vuillemin




Crédit photos: Noa Hopper / Livio Fakeye

214 views0 comments